MUR-MURS

Les murs ont «des oreilles», ils ont aussi la parole qu'on leur donne.
Je les entends me faire des confidences de ce dont ils ont été témoins. Gravés, souillés, pense-bête ou écritoires, les murs portent dans leur corps d'enduit la trace du passage de l'homme.
Leurs strates recèlent des souvenirs. Ils sont le buvard, le tampon d'une mémoire individuelle et collective. Parois protectrices de nos âmes fragiles ces couches opèrent en nous comme une succession de pansements sur nos blessures que l'on cache.
Je fouille et je dévoile cette archéologie sociale en y incrustant des documents manuscrits, des photos de magazines d'un passé révolu résurgent. Je gratte, je déchire, je recouds papier kraft, toile de jute; maltraitant la matière: acrylique, brou de noix, encre; sans manière.
Je touche du doigt le relief du temps en déposant de petits objets de rebuts - couvercle de conserve, boulons, rouage de réveil... pour que la main de l'oeil puisse les attraper et retenir ce qui nous échappe immanquablement.

112 cm- 20x20 carton ascension 20X20 carton bétise 20X20 carton café de la gare 20X20 carton clapié 20X20 carton démonstration 20X20 carton l'important 20X20 carton la fourche 20x20 carton la petite cabanne 20X20 carton le beau chandail 20X20 carton le bon assemblage 20X20 carton maison 20x20 carton manivelle 20x20 carton sourire 20x20 carton égrenoirs à mais 20x20 carton équilibre 20x20 carton étude 20X20 carton